Collectif WARN!NG | Soundpainting
160
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-160,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive
SOUNDPAINTING
VINCENT LÊ QUANG | composition, soundpainting

Saxophoniste s’exprimant aux confins du jazz, de la musique classique et contemporaine, Vincent Lê Quang mène une activité de musicien complet, composant, improvisant, dirigeant et enseignant. On peut l’entendre dans des salles telles que la Library of Congress (Washington), le Tchaikovsky Hall (Moscou), le Palais des Arts (Budapest), la Cité de la Musique (Paris)… Il a su développer une palette sonore d’une rare expressivité aux saxophones soprano et tenor.  Sa pratique de l’improvisation amène son travail de compositeur à questionner diverses formes de notations, notamment par l’apport du Soundpainting, langage gestuel de « live composition ».

Vincent Lê Quang est professeur d’Improvisation au Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris et au Conservatoire à Rayonnement Régional de Boulogne Billancourt.

WARN!NG | l’orchestre d’improvisateurs

Formé sous l’impulsion de Carmen Lefrançois et Alvise Sinivia, le collectif WARN!NG rassemble de jeunes musiciens talentueux et inventifs, renouvellant, par leur ouverture à de nombreuses pratiques artistiques, la forme du concert traditionnel. Leurs programmes combinent répertoire, créations et improvisations, entrent en résonance avec la spécificité des lieux (salles de concert, mais aussi Galeries d’Art, toits urbains, jardins qui chantent…).

Dans cette création de Vincent Lê Quang, l’ensemble fourmille, gratte, chante ou éclate, cheminant au gré du langage du soundpainting au travers de sonorités longuement raffinées et de nombreuses formes de notations.

– Warning, Soundpainting, pourquoi tous ces mots en -ing ?
– C’est un peu par hasard. Le premier est un collectif de musiciens.
– Et le deuxième c’est une histoire de peintre ?
– Non pas exactement. Un compositeur, qui compose en temps réel, avec des gestes et les sons des musiciens…
– Temps réel ?
– Oui, en direct. Avec un langage des signes, très chorégraphique, riche d’une réelle syntaxe, d’un vocabulaire.
– Alors ils ne lisent pas la musique
– Si, mais de plein de façons ! Il y a toujours une part d’ouverture, une marge à habiter quand on est musicien et qu’on joue une composition. Ici Vincent Lê Quang et le Collectif explorent ensemble cette marge, dans un joyeux mélange de notation, d’improvisation, de live composition…
– Maintenant c’est les mots en -ion.
– Oui, Intention, Invention, Imagination.

AVEC :

Piano : Alvise Sinivia
Accordéon : Pierre Cussac
Flûte : Samuel Bricault
Hautbois : Sylvain Devaux, Olivier Stankiewicz
Saxophone : Carmen Lefrançois
Saxhorn : Jean Daufresne, Vianney Desplantes

Tuba : Maxime Morel
Violon : Elsa Moatti
Alto : Julia Robert
Violoncelle : Myrtille Hetzel
Contrebasse : Fred Sakham
Percussions : Rémi Durupt, Stan Delannoy