Collectif WARN!NG | GLOSSOLALIA
16771
post-template-default,single,single-post,postid-16771,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

GLOSSOLALIA

Peinture sonore et poétique de Vincent Lê Quang et Or Katz
Jeudi 1er juin 2017, 21h

À l’issue d’une résidence au Collège aux Bernardins, le collectif WARN!NG présentera l’ébauche de son nouveau projet GLOSSOLALIA.

Mêlant musique et textes, le projet est né de la volonté première de questionner le langage : le langage musical, dans ses formes improvisées et écrites, mais aussi celui des mots, par l’exploration de la part musicale de la langue, en cherchant à explorer le souffle, la voix, le rythme, le corps, tout ce que la parole rationnelle tend à estomper.

Pour cette première résidence de recherche, le collectif WARN!NG réunit ses talents musicaux, textuels et visuels autour du mot “glossolalie”, cette faculté surnaturelle de parler une langue étrangère, imaginaire ou inintelligible. De ces langages inventés il explore les facettes, tantôt mystique dans le parler archaïque des prières chez les premiers chrétiens, tantôt pathologique quand il prend forme dans la bouche délirante du fou, tantôt poétique quand Artaud s’en empare, cherchant à “abandonner le langage et ses lois pour les tordre” afin de trouver une langue nouvelle, universelle et jouissive.

Dans une succession de tableaux oniriques, une même voix incarne de multiples figures : tour à tour enfantine, ironique ou tragique, elle questionne le rapport à soi, à l’autre et au monde, cherchant à tâtons son identité dans les limbes du langage, entre mots et notes…

19h30 : rencontre immersive avec les musiciens soundpainteurs du Collectif.

Elaboré à Woodstock en 1974, le soundpainting est un langage de 1200 signes, universel et pluridisciplinaire, visant la composition artistique en temps réel. Territoire d’expérimentation, le soundpainting est au confluent de la musique écrite, ordonnée et codifiée, et de l’improvisation libre, affranchie des règles et des contraintes, se servant de la créativité dans l’instant pour façonner la matière sonore et produire l’aléa, l’inattendu.

Atelier tout public sur réservation obligatoire : guilaine.bellonatcollegedesbernardins.

Vincent Lê Quang – composition et direction musicale, saxophone
Or Katz – écriture, mise en scène
Sylvie Cavé – voix, performance
Frédéric Stochl – regard extérieur, contrebasse, voix
Sylvain Devaux – hautbois
Carmen Lefrançois – saxophone
Vianney Desplantes – saxhorn
Anaïs Moreau – violoncelle
Myrtille Hetzel – violoncelle
Rémy Reber – guitare
Nathalie Forget – ondes martenot
Louise Hakim – regard chorégraphique